Un placement financier consiste à placer ses capitaux dans un produit financier : actions, obligations et OPC (Organismes de Placement Collectif). L’objectif étant d’obtenir un revenu (intérêt, dividendes …) et/ou de réaliser une plus-value au moment de la vente.

Nous pouvons distinguer trois catégories de placements financiers : 

  • Les titres 
  • Les dépôts 
  • Les placements en assurance

Nous vous conseillons afin que vous y voyez plus clair. Mais surtout, afin que les sommes asservies pour épargner et investir soient correctement attribuées, puisqu’il ne faut pas confondre investir et épargner.

EN DIRECT

Les placements financiers ont pour objectif de tirer un gain utilisé pour obtenir des revenus complémentaires, ou alors cumulé afin de développer un patrimoine.

Les placements rentables comportent une part de risque. Mais cela en échange d’un rendement supérieur aux placements sans risque comme les placements bancaires de type livret A, LDDS, PEL … Ces derniers sont davantage préconisés pour l’épargne sur le long terme.

Il existe deux types de placements :

  • les placements comportant une part de risque (l’épargne boursière par exemple).
  • les placements sans risque (placements bancaires de type livret A, LDDS …).

Bien évidemment, les placements avec une part de risque permettent un rendement supérieur. Cependant, les placements sans risque sont davantage préconisés pour l’épargne sur le long terme.

VIA DES FONDS D'INVESTISSEMENT

Il existe différents supports permettant d’accueillir les placements financiers : les titres financiers, les enveloppes pour acheter des titres et les assurances. Parmi ces supports, trois principaux sont à retenir : le compte titres, le PEA et l’assurance vie.
  • Le compte titres : compte bancaire sur lequel vous pouvez déposer et acheter des titres. Il permet de profiter d’une grande liberté mais n’offre pas d’avantages fiscaux. Il pourra donc accueillir la quasi-totalité des placements financiers et depuis la mise en place de la flat tax, sa fiscalité a énormément été diminuée.

  • Le PEA (Plan d’Epargne en Actions) : permet de gérer un portefeuille d’actions et d’OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeur Mobilières) d’actions européennes. En contrepartie, vous bénéficiez de certains avantages fiscaux comme l’optimisation de la fiscalité sur les plus values et les revenus des capitaux mobiliers. Cependant, certaines conditions sont à respecter : ouverture que d’un seul PEA, être majeure et être fiscalement domicilié en France. De plus, le montant des versements est limité à 150 000 euros maximum.

  • L’assurance vie : contrat d’assurance permettant de se constituer un capital, via des versements (libres ou programmés), qu’il peut retirer à tout moment. L’assurance-vie propose donc d’investir dans des OPC (Organismes de Placement Collectif) abritant toutes les classes d’actifs (actions, obligations, immobilier …) ainsi que toutes les zones géographiques. L’épargne versée est gérée par les compagnies d’assurances et peut être placée soit sur un fonds en euros soit d’autres supports choisis par l’assureur. Par ailleurs, l’assurance vie dispose d’une fiscalité favorable ainsi que certains avantages successoraux.
Vous souhaitez investir dans des placements financiers et vous voulez des informations complémentaires ? L’Equipe Placenimmo reste à votre disposition.

Compare listings

Comparer